Enseignant chercheur en Sciences Humaines et Sociales

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Cadre général :

L’Ecole Centrale Casablanca est une école marocaine d’excellence créée en 2013 par le Royaume du Maroc et la France. Ouverte en 2015, elle forme en 3 ans des ingénieurs généralistes polyvalents destinés à être de futurs cadres du royaume et du continent africain. Sa formation, très proche de celle de CentraleSupélec à Paris, débouche sur la délivrance d’un diplôme d’ingénieur centralien reconnu par la France et le Maroc.

Ses enseignants-chercheurs conduisent, en étroite collaboration avec leurs homologues des écoles Centrale en France, des recherches interdisciplinaires portant sur des grands enjeux éco systémiques du continent africain, comme la transformation des entreprises, l’énergie et le développement durable, les écosystèmes urbains. Ces sujets comportent une composante forte en sciences humaines et sociales.

C’est dans ce cadre que l’Ecole recherche un enseignant chercheur en sciences humaines et sociales.

 

Missions :

 

Formation initiale :

Premier enseignant-chercheur du domaine recruté par l’Ecole, le(a) candidat(e) retenu(e) devra être en mesure d’incarner l’enseignement des sciences humaines et sociales auprès des élèves-ingénieurs. Il (elle) devra orienter ses enseignements en les situant dans la perspective des enjeux fondamentaux pour les ingénieurs (environnement, changements climatiques, technologies de l’information et de la communication, mobilités, mutations des territoires), afin que les futurs ingénieurs puissent questionner et travailler les dimensions éthiques, politiques et sociales de leurs actions en tant que professionnels et en tant que citoyens. En plus des cours donnés directement par l’enseignant chercheur recruté, il est attendu un apport sur la coordination pédagogique des cours du domaine ; une part significative de l’activité pédagogique se fera aussi sous forme d’encadrement de projets et de stage, en lien avec les entreprises et/ou sur des thématiques scientifiques.

Recherche :

Le positionnement de la recherche à l’Ecole Centrale Casablanca est articulé autour de la modélisation des systèmes complexes, composés d’éléments interconnectés et interagissant de façon dynamique.

L’activité de recherche est pilotée au travers de différentes chaires réalisées en partenariat avec l’industrie et dont les objectifs sont guidés par les enjeux socio-économiques au Maroc et dans le continent africain, à savoir:

  • L’excellence opérationnelle et la transformation des entreprises,
  • L’énergie et le développement durable,
  • La modélisation des systèmes urbains,
  • L’émergence et le développement collectif.

Les activités de recherche de ces chaires s’appuient sur des thématiques liées à la caractérisation et la modélisation des systèmes complexes et faisant appel aussi bien à plusieurs disciplines scientifiques allant des mathématiques, physiques, génie industriel, aux sciences humaines et sociales et notamment la socio-économie des territoires.

La recherche à l’Ecole Centrale Casablanca est réalisée en collaboration avec le réseau du Groupe des Ecoles Centrale françaises. Les chercheurs ont ainsi la possibilité d’acquérir le statut de chercheur associé dans l’un des laboratoires du dit réseau.

Le(a) candidat(e) retenu(e) apportera à ces sujets la dimension en sciences humaines et sociales indispensable à une approche systémique. Par exemple, dans le domaine des systèmes énergétiques, la question de l’acceptabilité des technologies nouvelles par les populations est fondamentale pour étudier leur déploiement en Afrique.

 

Profil recherché :

 

  • Nationalité indifférente, mais bonne connaissance des données sociologiques et culturelles marocaines et africaines, avec une sensibilité avérée à l’interculturel
  • Langues : Français courant obligatoire, Anglais fortement souhaité
  • Une partie importante de la formation supérieure et de l’activité professionnelle du candidat devra avoir été effectuée en dehors du Maroc, ceci afin d’assurer le caractère international de l’établissement.
  • Titulaire d’un doctorat en sciences humaines et sociales (sociologie, économie, géographie…)
  • Bonne capacité de conceptualisation et de modélisation, alliée à une forte orientation action/résultats.
  • Si possible, familier(ère) avec l’approche systémique de la complexité
  • Le(a) candidat(e) doit justifier d’une recherche à rayonnement international
  • Goût et capacité à agir dans et avec une communauté d’enseignants-chercheurs de disciplines diverses (mathématiques, physique, science de l’entreprise, géographie…),
  • Intérêt fort et expérience avérée pour l’accompagnement des élèves, le tutorat, les pédagogies basées sur l’interactivité avec les étudiants (mode projet, pédagogie expérimentale)
  • Ouverture et intérêt pour les nouvelles technologies appliquées à la formation (e-learning, plateformes, MOOCs …) et les innovations pédagogiques,

 

 

Exemples d’enseignements du domaine :

 

  • Sociologie (1ère année cycle ingénieur)
  • Economie (1ère année cycle ingénieur)
  • Droit (1ère année cycle ingénieur)
  • Philosophie des sciences (1ère année cycle ingénieur)
  • Ateliers méthodologiques (1ère et 2ème année cycle ingénieur)
  • Finance de marché (2ème année cycle ingénieur)
  • Economies Africaines (2ème année cycle ingénieur)
  • Géopolitique africaine (2ème année cycle ingénieur)
  • Histoire de la complexité (2ième année cycle ingénieur)
  • Théorie des organisations (2ème année cycle ingénieur)
  • Economie de l’énergie (3ème année cycle ingénieur)

 

 

Contrat : Contrat à plein temps à durée indéterminée (CDI), avec prise de fonction en septembre 2019

 

Merci d’adresser à candidatures@centrale-casablanca.ma, avant le 19 Avril 2019 minuit :

  • Une lettre de motivation décrivant la manière dont le candidat envisage s’insérer dans le dispositif thématique d’enseignement et de recherche de l’Ecole,
  • Un CV détaillant la production scientifique.