Savoir appréhender les systèmes complexes

Généraliste, l’ingénieur centralien a vocation à appréhender la complexité des problèmes avec plus d’outils que n’en a un ingénieur spécialisé.

Par une approche systémique, qui consiste à s’attacher davantage aux échanges entre les parties du système qu’à l’analyse de chacune d’elles, à raisonner par rapport à l’objectif du système, le centralien est à même de donner du sens à l’action des spécialistes qu’il dirige et a ainsi, naturellement, vocation à manager de grands ensembles.