Métiers et carrières

Les opportunités professionnelles des Centraliens sont très diversifiées, car la formation Centralienne autorise des évolutions souples de carrière. La majorité des Centraliens évolue à un moment donné vers des fonctions de management ou de direction

Métiers et carrièresLa principale caractéristique du cursus centralien est de ne pas être spécialisée par discipline. Les options de dernière année sont des exemples d’enjeux complexes, permettant d’intégrer de nombreuses disciplines. Des sortes de grands cas d’étude de la complexité. Mais elles ne conditionnent pas nécessairement le secteur du premier emploi, et encore moins de la poursuite de la carrière.

Métiers et carrières
Les principaux métiers d’accueil des Centraliens dans le monde sont les métiers de production, de la R&D, de la Supply Chain. On les trouve également dans le conseil, le trading dans les banques, la gestion de projet informatique, la gestion de chantiers dans le Bâtiment Travaux Publics, la recherche scientifique.

Métiers et carrières
La majorité des Centraliens démarre sa carrière dans des entreprises internationales, mais un nombre croissant crée sa propre entreprise, ou rejoint une PME de croissance.

Métiers et carrières
Enfin, on note une très forte présence des Centraliens dans des fonctions de chef et directeur de projets, fonctions par excellence transverses et pluridisciplinaires. Ces fonctions constituent des tremplins privilégiés vers des postes de management et de direction générale.