Conférence  » Les sciences arabes : une passerelle entre les cultures « 

Le professeur Ahmed Djebbar anime la conférence « Les sciences arabes : une passerelle entre les cultures » le mercredi 26 septembre 2018 à l’Institut Français de Casablanca

 Un cycle de conférences organisée par l’Ecole Centrale de Casablanca et l’Institut Français de Casablanca autour de « la place des sciences » dans la construction sociétale

  • Des conférences mensuelles dirigées par des sommités intellectuelles et scientifiques aborderont les sciences sous différents prismes

Casablanca, le 24 septembre 2018 – L’Ecole Centrale Casablanca (ECC) a annoncé le lancement du cycle de conférences « la place des sciences » en partenariat avec l’Institut Français de Casablanca (IFC). Ce programme permettra, grâce à l’intervention de personnalités scientifiques éminentes, d’approfondir les connaissances du public sur les sciences et leurs apports historiques dans la construction de la société et ses diverses représentations. La première conférence, intitulée « les sciences arabes : une passerelle entre les cultures », se tiendra ce mercredi 26 septembre au sein de l’IFC et explicitera le rôle des mathématiques arabes dans la création, le développement et la consolidation d’un espace d’échanges culturels riche et enrichissant.

La première conférence sera animée par le professeur Ahmed Djebbar, mathématicien et chercheur en histoire des sciences au sein du laboratoire Paul Painlevé (CNRS). Ahmed Djebbar est également professeur émérite d’histoire des mathématiques à l’université des sciences et technologies de Lille. Spécialisé dans les mathématiques de l’Occident musulman, le professeur dévoilera comment les élites du bassin méditerranéen ont pu dépasser leurs particularismes et leurs spécificités pour construire, à différentes époques et en différents endroits, un “vivre ensemble” harmonieux et pour réaliser des échanges fructueux autour de projets scientifiques.

« Nous sommes fiers et heureux de notre collaboration réussie avec l’Institut Français de Casablanca, une figure centrale de la culture dans le paysage franco-marocain », a déclaré Ghita Lahlou, Directrice de l’Ecole Centrale Casablanca. « A travers ce partenariat, nous espérons asseoir notre position d’acteur académique et renforcer notre image de pont liant entre l’Afrique et l’Europe ».  

Au-delà de sa dimension académique, le partenariat de l’ECC et de l’IFC atteste de la volonté des deux établissements de dépasser leurs habituels cadres respectifs d’activité. Symbole fort de la transversalité des savoirs et de dialogue des cultures, le programme « la place des sciences » s’inscrit pleinement dans la démarche de promotion des connaissances adoptée par l’ECC. L’école poursuit ainsi une de ses missions premières, à savoir l’association du savoir scientifique, de la culture pluridisciplinaire et l’ouverture au monde.

Le cycle de conférences « la place des sciences » se propose d’introduire auprès du grand public les clefs permettant de mieux appréhender le monde d’aujourd’hui et de débattre sereinement les genèses de ses nombreuses facettes et leur évolution. Ainsi, une fois par mois, une personnalité scientifique versée dans son domaine d’activité se chargera d’exposer et d’expliciter un domaine où les avancées de la recherche permettent désormais de jeter un œil nouveau sur l’actualité.