Inès Safi

Inès Safi est chercheuse en physique théorique au CNRS, diplômée de l’École Polytechnique et habilitée à diriger des recherches (Université Paris-Sud XI / Paris-Saclay). Ses travaux sont internationalement reconnus et offrent des théories pionnières pour comprendre les propriétés de systèmes électroniques de taille extrêmement petite (#nanométrique) décrits par la physique quantique. Elle est co-auteure de deux livres portant sur le dialogue entre sciences et religion en islam ». En plus des multiples conférences scientifiques, elle participe, sur ces sujets, à des colloques internationaux, tables rondes, émissions télé ou radio.
Elle a aussi rédigé plusieurs tribunes (« Le Monde », « La Recherche », « Le Monde des Religions » etc.), et un portrait dans « Le Monde » l’a décrite comme «diplomate de l’Islam ». Elle est membre du conseil d’orientation au sein de la fondation pour l’islam de France dirigée par Jean-Pierre Chevènement.

Résumé de conférence « Le monde énigmatique de la physique quantique  »

La physique quantique régit le comportement des « entités » extrêmement petites, telles les atomes, les électrons dans la matière ou les photons de lumière. Bien que cette physique ait permis de révolutionner les technologies modernes et les modes de télécommunications ses lois semblent étranges et profondément aléatoires, et les énigmes qu’elle pose ne sont toujours pas élucidées, un siècle après sa création. Malgré sa grande capacité à « prédire », la physique quantique ne parvient pas à « expliquer» ce qu’est la matière. En énonçant quasiment avec certitude ses incertitudes, la physique nous inspire des ouvertures encore plus précieuses que celles des vérités absolues qu’on en attendrait. Pourrait-elle alors nous libérer de l’emprise du déterminisme et du réductionnisme, qui sous-tendent non seulement notre vision habituelle de la matière, mais aussi celle des êtres humains et des sociétés ?

Conférence d’Inès SafiVidéo de la conférence d’Inès Safi