Réseau international des Écoles Centrales

L’École Centrale Casablanca s’intègre complètement dans l’écosystème des Écoles Centrales françaises et internationales : Paris, Lyon, Nantes, Marseille, Lille et à l’international, Pékin (2005), Hyderabad en Inde (2014), et enfin Casablanca (2015).

Ainsi tournée vers le monde, CentraleSupélec accueille plus de 30% d’élèves-ingénieurs internationaux, soit environ 300 par an. Demain, les écoles CentraleSupélec Paris, Centrale Casablanca, Centrale Pékin et Centrale Hyderabad, diplômeront ensemble quelques 1 500 ingénieurs par an, dont 750 non-français (200 au Maroc, 200 en Inde, 100 en Chine, 250 en France).

La vision à terme du Groupe des Écoles Centrales est de proposer aux élèves de toutes les écoles du Groupe, la possibilité de parcours totalement internationaux. Cela est appelé à devenir l’une des forces distinctives du Groupe des Écoles Centrales dans le monde de demain.

Les Universités partenaires de Centrale Casablanca peuvent s’appuyer sur le réseau des Écoles partenaires des autres Écoles Centrales et notamment le réseau TIME, cofondé par CentraleSupélec Paris, pour offrir à leurs élèves des parcours de doubles diplômes internationaux, le plus souvent en 4 années : les 2 premières années à Casablanca et les dernières années dans l’établissement partenaire.

Centrale Casablanca et Georgia Tech, l’une des toutes premières facultés d’ingénierie aux USA (top five) élaborent un accord de partenariat permettant aux élèves de Centrale Casablanca, après 2 années au Maroc, de réaliser une césure de 3 semestres à Georgia Tech : un semestre académique à Georgia Tech Lorraine (France) ; un semestre de stage en France ou aux USA ; un semestre académique à Georgia Tech à Atlanta (USA). Ces élèves pourront, à l’issue de ce parcours, se voir délivrer le double diplôme d’ingénieur centralien et le Master in engineering de Georgia Tech.

Double diplôme

Le double diplôme constitue aujourd’hui une référence dans le monde de l’enseignement supérieur : Il permet aux élèves d’acquérir des fondamentaux solides (à Casablanca, les élèves suivent une pédagogie profondément centralienne, et deviennent pleinement centraliens), tout en s’ouvrant à d’autres pays, cultures et types d’enseignement.
La qualité des partenariats internationaux d’une École est un gage de sa qualité et de sa visibilité internationale. Pour les élèves, le double diplôme garantit une employabilité au-delà des frontières nationales et facilite le développement de carrières globales.

 

Les 3A option GI en visite chez nous

Nous avons eu l’occasion d’accueillir les 3A GI de CentraleSupélec Paris début en ce début de mois d’avril, les élèves de Centrale Casablanca et de l’option Génie Industriel de Centrale Paris ont travaillé ensemble sur 10 questions clés :
1. Pourquoi l’innovation est-elle vitale au Maroc et en Afrique ? et sur quels sujets concrets par secteurs d’activité ?
2. Pourquoi l’industrie française n’est-elle pas transposable au Maroc et en Afrique ? Pour quelles raisons ?
3. Pourquoi créer mon entreprise ou lancer un projet innovant au sein de mon entreprise ?
4. Que dois-je faire pour faire fonctionner au mieux un réseau d’école ?
5. Pour tirer un maximum de profit d’une expérience internationale, comment faire ?
6. Que faire pour être efficace lors d’un travail dans équipe multiculturelle ? Quels sont les risques à travailler à distance ?
7. Quels outils utiliser pour modéliser l’économie circulaire d’un village ?
Quelles idées pour déployer ce modèle à grande échelle ?
8. Quelles questions se poser pour trouver son stage de rêve ?
9. Qu’est ce que je peux faire, moi en tant que jeune ingénieur pour faire progresser mon entreprise sur la RSE, à partir des expériences que vous, élèves de 3A, avez eues en césure ?
10. Quel nouveau produit/service je rêve de proposer au Maroc et en Afrique ? Pourquoi ? A quels défis cela me confrontera ?

Ces ateliers ont été l’occasion d’échanges en profondeur sur les différences de point de vue, de problématiques et d’enjeux entre la France et l’Afrique.
Ce fut aussi l’occasion pour les élèves de 1ère année de Centrale Casablanca de profiter de l’expérience d’élèves de 3ème année ayant tous vécu une année de césure sur des questions liées à leur orientation.