Un diplôme d’ingénieur d’État marocain reconnu en France

Le  processus d’habilitation du diplôme de Centrale Casablanca par la Commission des Titres de l’Ingénieur (CTI) en France est en cours.

La CTI est un organisme indépendant, chargé par la loi française depuis 1934 d’évaluer toutes les formations d’ingénieur, de développer la qualité des formations, de promouvoir le titre et le métier d’ingénieur en France et à l’étranger.

Les missions de la CTI comprennent :

  • l’évaluation et l’accréditation de toutes les écoles d’ingénieurs françaises qui souhaitent être habilitées à délivrer un titre d’Ingénieur diplômé ;
  • l’évaluation et l’accréditation des établissements étrangers délivrant des diplômes et titres étrangers d’ingénieur ;
  • la formulation d’avis sur toutes questions concernant les titres d’ingénieur diplômé, elle contribue ainsi à l’amélioration continue des formations d’ingénieurs et à leur intégration dans l’espace européen et international.

Ainsi, de par ses missions et compte tenu de sa composition, de son expérience et de ses visites régulières dans les écoles, la CTI s’assure de la qualité des formations d’ingénieur et de leur adaptation permanente au contexte européen et international, académique et professionnel, et en apporte la garantie.

Elle a déjà habilité des écoles internationales, notamment l’école Centrale de Pékin.